Pensée du 02 février 20

« Ma thèse générale est que la justice aujourd’hui requiert à la fois la redistribution et la reconnaissance. Aucune des deux ne suffit à elle seule. Pourtant, dès lors que l’on accepte cette thèse, la question de savoir comment combiner les deux termes devient un problème énorme. Je soutiens que les aspects émancipateurs des deux paradigmes doivent être intégrés en un seul cadre général. En termes théoriques, le défi consiste dès lors à formuler une conception «bidimensionnelle» de la justice sociale qui maille les revendications fondées d’égalité sociale et les revendications fondées de reconnaissance. En termes pratiques, il faut pouvoir se donner une orientation programmatique qui combine le meilleur de la politique de redistribution au meilleur de la politique de reconnaissance. »

Nancy Fraser, Qu’est-ce que la justice sociale ? Reconnaissance et redistribution


Laisser un commentaire